Maraîchage en Bio-Dynamie à Colmar en Alsace

Le chou blanc

Ne faites pas chou blanc sur les expressions !

Saviez-vous que les petits garçons naissaient dans les choux ? Ces petits bouts de choux n’ont pas pour autant les oreilles en feuilles de choux. Sans vouloir vous prendre le chou avec ses histoires de choux ni faire de chou gras auprès de vous, il serait bête (comme chou) de ne pas tenter de ménager la chèvre et le chou avec vous. Vous êtes dans les choux ? Pitié, ne nous rentrez pas dans le chou, ce n’est qu’une histoire de choux.

Le chou (Brassica oleracea) est une plante de la famille des Brassicacées et a comme cousins, le navet, le radis, le rutabaga, etc... Comme eux, il se caractérise par une fleur à quatre pétales en forme de croix (d’où le nom de « crucifères » d’abord employé pour désigner cette famille).

Héritier du chou sauvage et du chou maritime, l’appellation « chou » est attribuée à diverses plantes de la famille des crucifères. Le chou blanc se présente sous forme d’une boule, dont l’extérieur est vert pâle et l’intérieur blanc. La variété la plus réputée est le quintal d’Alsace, préparé traditionnellement dans un tonnelet ou un pot en grès pour la choucroute.

 

Son histoire

La culture du chou en tant que légume remonte à la plus haute Antiquité, à partir de formes sauvages originaires d’Europe de l’Ouest ou méridionale. Le chou blanc est le descendant du chou en branche qui s'étendait du bassin méditerranéen à la côte Atlantique au Moyen-Age. 

Les variétés de choux blancs sont connues en Europe depuis le VIIIème siècle. Le terme « chou », qui vient du latin caulis, est apparu dans la langue française au XIIe siècle. On a désigné le chou pommé de « caboche », puis de « cabus », mots empruntés à l'italien capoccia ou cappuccio, qui veulent dire « à grosse tête ».

 

Les bienfaits du chou-blanc

Le chou est remarquable par sa teneur élevée en minéraux et vitamines ainsi qu’en substances soufrées, auxquelles il doit notamment ses propriétés antimicrobiennes. Ses effets calmants (antalgiques et anti-inflammatoires) seraient liés à sa richesse en glutamine

Appliquée en compresse, la feuille de chou est désinfectante, cicatrisante, tonifiante et calmante. Elle soulage les douleurs articulaires (arthrose, entorses…), mais soigne également les écorchures et les plaies simples, non ulcéreuses, ainsi que les brûlures légères, les crevasses, engelures et gerçures.

 

Comment le conserver ?

Robuste, le chou n’a pas besoin de conditionnement superflu. Il se conserve 1 à 3 semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur.

 

Comment cuisiner le chou-blanc?

Le chou est simple, facile à préparer et à cuisiner. Très polyvalent, il se déguste en multiples façons :

  • aussi bien cru râpé en salade, il s’accompagne de lamelles de pommes, raisins secs, noix, croûtons aillés, carotte et céleri, lardons, Comté,…
  • que cuit braisé ou farci, en ragoût
La cuisson prolongée du chou provoque la libération de composés soufrés malodorants. Pour éviter cela, il faut le cuire dans un grand excès d'eau bouillante et l'égoutter dès qu'il est cuit.