Maraîchage en Bio-Dynamie à Colmar en Alsace

Le sweet dumpling (patidou)

Patidou, Delicata et Acorns sont des courges particulièrement appréciées aux États-Unis. Elles restent très peu connues en Europe. Variété à petits fruits de plus ou moins 500 gr, blanc crème, striés et tachetés de vert foncé, ronds et aplatis aux pôles.La chair de ces courges a une texture particulièrement fine, très agréable à travailler pour les cuisiniers. Par exemple, elles peuvent remplacer les pommes de terre dans de nombreuses préparations : le plat obtenu gagnant en subtilité et surtout prenant une texture très aérienne. Grâce à leur saveur délicatement sucrée elles sont aussi idéales pour de nombreux desserts. Ce n’est pas pour rien que le Patidou est aussi appelé « Sweet Dumpling », sa chair est très douce et une fois cuite elle dégage une odeur enivrante de châtaigne.


L’histoire (cf : courges)

Les courges font partie de l’immense famille des cucurbitacées forte de 800 espèces divisées en 120 genres. L’origine des variétés de courges est encore aujourd’hui un peu floue mais il semble quand même acquis que leur origine est américaine. On trouve, en effet des traces de courges au Pérou 1 200 ans avant notre ère. Il semble qu'au départ ce sont les graines (oléagineuses) que les hommes utilisaient .Puis peu à peu la domestication a entrainé l'augmentation de la taille des fruits, et parallèlement l'usage de la chair. Elles se sont diffusées en Europe après que les Indiens eurent découvert Christophe Colomb qui a dû être séduit par ses capacités de conservation.

Regroupées sous le nom de « courges » on trouve en général plusieurs espèces botaniques appartenant au genre cucurbita telles que la cucurbita pepo (courgette, citrouille, courge spaghetti, patidou, pâtisson), cucurbita maxima (potiron, potimarron, giraumon), cucurbita moschata (courge musquée de Provence, courge butternut) et la chayote appelée aussi christophine ou chouchou cultivée dans les régions tropicales, notamment aux Antilles, appartient à une autre espèce de Cucurbitacée d'un genre différent. 

 

Les bienfaits (cf : courges)

Les courges contiennent beaucoup de sels minéraux, de fibres d'eau et peu de substances énergétiques. Puisque leur contenu en glucides est plus élevé, les courges d’hiver sont plus caloriques que les courges d’été. Somme toute, elles constituent une excellente source de potassium et de vitamine A, en plus de contenir de la vitamine C, de l’acide folique, de l’acide pantothénique et du cuivre.

 

Les astuces

Comment les conserver ?

Se conserve entre 3 et 9 mois dans une cave.

Comment le cuisiner ?

Pour recettes salées ou sucrées, en potage, farcis ou en gâteau. Se consomme aussi crue, râpée en vinaigrette.


Idées de recettes à base de Sweet Dumpling (Patidou)

Purée de patidou doux doux

  • 1 patidou 
  • Sel, poivre 
  • Huile d'olive 
  • 500g de pommes de terre
  • 200mL de lait
  • Noix de muscade
  • Piment d’Espelette
  • 1 noix de beurre

 

Préchauffer le four à 200°. Couper le patidou en deux, enlever les graines, saler, poivrer et ajouter un filet d’huile d’olive dans chaque moitié. Mettre dans un plat allant au four, recouvrir de papier alu et enfourner pour 60 à 70 minutes (la chair doit être tendre). Pendant ce temps faire cuire dans un fait-tout rempli d’eau les pommes de terre jusqu’à ce que les dents d’une fourchette ou la pointe d’un couteau rentre facilement dans la chair. Les éplucher une fois cuite. Une fois le patidou cuit, prélever sa chair à la cuillère à soupe, et transformer la en purée avec un presse-purée. Faire de même avec les pommes de terre. Mélanger la purée de patidou et de pommes de terre et ajouter le lait, rectifier l’assaisonnement en sel et poivre et ajouter une pincée de noix de muscade et une autre de piment d’Espelette. Ajouter au dernier moment une grosse noix de beurre. Bien mélanger.

 

Chocolats fondants au patidou

  • Veillez à bien cuire votre patidou (mieux vaut trop que pas assez)
  • 500g de chair de patidou (1 patidou)
  • 125g de chocolat noir 70%
  • 125g de beurre
  • 75g de sucre blond
  • 1 sachet de sucre vanillé

 

Faire cuire le patidou dans une casserole d'eau froide, 30 minutes à partir de l'ébullition. Éplucher la bête tant bien que mal, récupérer la chair et la réduire en purée. Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie ; les mélanger à la purée de patidou. Ajouter les sucres, mélanger bien. Recouvrir un moule à cake de papier film puis y verser la préparation. Lisser à l’aide d’une spatule. Mettre au frigo pour une nuit. Découper ensuite en petits dés et servir avec le thé ou le café.

NB : on peut aussi les placer au congélateur pour les déguster glacé.

 

Patidou farci

Dégusté avec une bonne salade verte, un délice.

Pour deux personnes :

  • 25g de farine (2 cuillères à soupe)
  • 30g de beurre (3 cuillères à soupe)
  • 175m L de lait
  • 50g de comté
  • 4 tranches de jambon blanc
  • 1 gousse d’ail
  • 4 grands champignons frais
  • Persil
  • Sel, poivre
  • 1 patidou

 

Préchauffer le four à 200°C. Réaliser une sauce béchamel : dans une casserole, faire fondre le beurre sur feu doux, y ajouter la farine, bien mélanger et laisser se colorer légèrement (obtention d’un roux blond), ajouter ensuite petit à petit le lait, mélanger bien à chaque fois pour avoir une préparation homogène et continuer à mélanger en amenant doucement à ébullition afin que la préparation épaississe. Retirer ensuite du feu, y râper le comté et bien mélanger pour le faire fondre dans la béchamel. Réserver hors du feu. Émincer le jambon en dés, réserver. Éplucher et râper la gousse d’ail, réservé. Laver brièvement les champignons, les découper en tranches et les faire poêler brièvement dans une poêle sur feu moyen, juste assez pour qu’ils rendent un peu d’eau sans pour autant qu’ils se ramollissent en cuisant. Ajouter le jambon, l’ail, les champignons à la béchamel. Bien mélanger, ajouter du persil, du sel et du poivre ; mélanger. Goûter pour rectifier l’assaisonnement. Décalotter le patidou en lui découpant son chapeau. Retirer les graines de la courge à l'aide d'une cuillère à soupe. Remplir la cavité ainsi crée avec la farce préparée précédemment, recouvrir du chapeau du patidou et enfourner pour 1 heure 15 minutes environ (c’est cuit quand un couteau traverse facilement la chair du patidou). La peau du patidou se mange sans problème !

 

Gratin de courge patidou et ricotta

  • Ingrédients (4 personnes)
  • 4 courges patidou, si c’est possible toutes de la même taille (les miennes étaient environ 15 cm de diamètre)
  • 250 grammes de ricotta
  • 50 grammes de gruyère râpé
  • 50 grammes de parmesan
  • 2 œufs
  • une bonne pincée d’épices
  • sel et poivre

 

Allumer le four 180° et quand il est chaud, faire cuire les courges entières pendant environ 30 minutes. Testez la cuisson, elles doivent être cuites mais fermes. Quand elles sortent, attendez qu’elles deviennent tièdes, coupez le chapeau et réservez-le. Enlevez la "barbe" et les graines et jetez-les, après, en faisant bien attention à ne pas endommager l’écorce, vider la pulpe avec une cuillère à café. Mettre la pulpe des quatre courges patidou dans un bol et bien l’écraser à la fourchette. Ajouter les œufs battus en omelette dans un bol à part, la ricotta, le gruyère en continuant à mélanger, saupoudrer d’épices, régler de sel et poivre et repartir le mélange dans les quatre patidous vidées. Parsemer de parmesan, mettre sur une plaque à four et repasser au four une vingtaine de minutes. Servir bien chaud, en remettant le chapeau pour décorer.